Frais d’internet à l’étranger : limiter les risques de connexion involontaire

2020-02-21

Hors Europe, vous pouvez avoir besoin d’utiliser l’internet mobile dans de nombreuses circonstances. En dehors de ces situations, certaines manipulations rapides permettront de paramétrer votre téléphone pour éviter que, pour une raison ou une autre, celui-ci ne se connecte à un réseau local. Il sera judicieux de laisser votre appareil en mode avion lorsque vous ne l’utilisez pas, ou bien de désactiver les données à l’étranger, qui entraînent la connexion automatique de votre téléphone en cas de besoin, à des moments où vous ne le soupçonnez même pas. Optez également pour des applications qui ne vous obligent pas à utiliser le réseau téléphonique local, telles que WhatsApp. Pour les autres besoins, il existe aujourd’hui de nombreuses applis sans connexion pouvant remplir des fonctions variées, avec notamment la possibilité de se repérer sur une carte d’une région ou d’une ville à tout moment, et donc de s’orienter sans frais (par exemple, avec Maps.me).

Faire appel aux forfaits locaux pour éviter les mauvaises surprises

Quel que soit le pays, il existe bien souvent des options de forfait locales vous permettant de consommer de la data en quantité prépayée sur votre téléphone ou de souscrire à une offre hebdomadaire ou mensuelle d’internet sur place. Par ailleurs, de nombreuses infrastructures comme les aéroports ou les chaînes de fast-food proposant des connexions gratuites, vous pouvez profiter de votre passage dans ces lieux pour effectuer vos recherches avant de vous déconnecter à nouveau. Les facilitateurs sont nombreux, il est important de les connaître si vous comptez utiliser internet.
D’autre part, les opérateurs français proposent désormais des forfaits dédiés au voyage, afin de vous permettre une utilisation normale pendant la durée de votre séjour. Renseignez-vous au préalable pour connaître l’option la plus appropriée — et la plus économique — en fonction de votre destination et du type d’utilisation dont vous aurez besoin. Le plus souvent, les cartes SIM prépayées disponibles à l’étranger seront les plus avantageuses.

Quel recours en cas de surfacturation à l’étranger?

Aujourd’hui, voyager dans un pays d’Europe n’implique pas de surcoût, selon une loi datant de 2017, hormis certaines exceptions géographiques. Les appels et SMS, ainsi que l’utilisation d’internet ont désormais le même coût que dans le pays d’origine. Hors Europe, des frais supplémentaires, parfois très élevés, s’appliquent. En principe, la surfacturation est plafonnée à un montant de 50 euros. Si vous utilisez internet sans songer aux conséquences financières, vous devriez donc être averti par votre opérateur et votre débit limité au bout d’un certain temps. En appliquant les mesures citées plus haut, vous n’aurez normalement pas de risque de recevoir une facture au montant astronomique. Si des frais anormaux vous étaient cependant facturés, vous avez un an à date de la réception de la facture pour effectuer une réclamation. Vérifiez bien au préalable les petites lignes de votre contrat : les opérateurs sont désormais bien armés pour répondre aux contestations.

Pour plus d’informations sur vos droits lors de votre voyage, consultez la page de GIVT.

Un problème lors d’un vol?

Faire une demande

Articles Similaires

14.01.2020

Comparaison des droits des passagers – Canada, Union européenne et États-Unis

Bien que l’Union européenne ait une superficie de moins de la moitié de celle des États-Unis, elle compte près de 200 millions d’habitants en plus. Malgré ces différences, le nombre de passagers aériens est quasi-similaire dans les deux régions. Cependant, leurs habitudes et les types de vols empruntés n’ont rien à voir et cette disparité se…

Lire la suite >
04.12.2019

Bagages : tout ce qu’il faut savoir

Vous ne savez jamais si votre franchise bagages à main suffira ou si vous allez devoir vous acquitter d’un supplément pour bénéficier d’un enregistrement prioritaire ? Il est vrai que si sur les vols long-courriers, les franchises de bagages sont habituellement généreuses, sur les vols courts et low cost, le choix des dimensions et du type…

Lire la suite >
14.08.2019

Peut-on transporter de la nourriture à bord d’un avion ?

Face aux nombreuses règles de sécurité appliquées dans les aéroports, il est parfois difficile de savoir quels aliments sont autorisés à bord d’un avion. De façon générale, il est possible d’emporter avec soi tout produit qui ne figure pas dans la liste des articles prohibés de votre compagnie aérienne. Bien évidemment, il faut également que…

Lire la suite >
25.07.2019

Refus d’embarquement : Nouvelles réglementations pour la protection des passagers aériens au Canada

La Confédération de 1867, la Déclaration canadienne des droits de 1960 ou la Charte canadienne des droits et libertés de 1982 font partie des grands moments et des événements historiques du plus beau pays du monde : le Canada. Cependant, en ce 15 juillet, un autre événement de taille a eu lieu : l’entrée en vigueur…

Lire la suite >
18.03.2019

Quelques services inédits proposés par les compagnies aériennes

De plus en plus de transporteurs aériens cherchent à améliorer le confort de leurs passagers. Qu’il s’agisse de rendre le temps d’attente plus agréable lors d’une escale, de proposer des loisirs ou des divertissements à bord ou encore de combler les clients fidèles de petites attentions, le luxe n’est plus réservé aux voyageurs aisés. Les…

Lire la suite >